LA RÉVOLUTION DES MASSES : INÉVITABLE !

Ah ! les Vols de Nuit ! Ce qu’ils peuvent révéler. En 2015, j’ai effectué une longue série de Vols de Nuit dont la thématique s’articulait sur l’Ère Nouvelle et qui me fit écrire un livre sous ce titre. Puis, ce fut la rareté de mes Envols nocturnes.

Depuis deux semaines, tout a repris avec la même thématique constante, et soudainement comme si un Chef de Gare prenait les commandes. Tous ces Vols de nuit sont devenus comme un Train, un Train unique, porteur d’un seul message et vous en ferez ce que voudrez : l’arrivée dans l’APRÈS COVID D’UNE RÉVOLUTION DES MASSES.

Un jour, vers la fin des années 70, le grand patron de l’agence de publicité BCP, monsieur Jacques Bouchard, m’a dit en entrevue que la publicité avait les doigts dans le tordeur.

« Nous ne sommes plus capables de mettre les gens blancs dans des boîtes blanches, les noirs dans des boîtes noires, les bruns dans les brunes, les rouges, les bleus, les verts, etc., parce que ces catégories bien dessinées, bien précises se disloquent à vue d’œil et les gens se moquent des boîtes et des couleurs. On voit des ouvriers qui boivent de la Brador et des gens de la haute qui se contentent d’une Timex, disait-il avec un étrange sourire. Des verts choisissent une boîte d’une autre couleur et ils le font tous, alors pour établir des stratégies gagnantes à tout coup c’est un cauchemar.

Les « target » se multiplient par 10, par cent et demain ce sera par combien ? Récemment monsieur Casault, la fameuse pub, On est six millions faut se parler, a fonctionné à merveille (1975). Elle a fait vendre de la bière comme jamais, sauf que c’est Labatt 50 qui a payé la campagne à gros prix. Et la bière vendue ? De tout, et pas beaucoup plus de Labatt que de Molson ! Même O’Keefe a vu ses ventes augmenter. Cette campagne fantastique est un échec !

Impossible de cibler le consommateur de Labatt 50 en l’isolant dans un groupe spécifique ! »

Cela ne s’était jamais produit. Le monde changeait.

Attendez-vous à cela, mais en 10,000 fois plus important. Les gens s’individualisent et se détachent de tous les moules obsolètes du passé. Des gauchistes et des droitistes ? Oubliez cela. Il y a peut-être 200 ou 1000 sortes de gauchistes, de conservateurs, d’anarchistes, d’extrémistes et parce qu’au lieu de suivre un Gardien de la révolution comme des abrutis, tous ont CHACUN leur version perso de ce qu’est d’être l’un ou l’autre et mystérieusement peuvent se retrouver à l’aise dans des camps d’idées pourtant contradictoires.

Je suis moi-même un paradoxe vivant, épousant des causes qui appartiennent à de multiples factions qui pourtant s’entretuent ! Analysez-vous pour le plaisir de vous en rendre compte. Il y encore des gens qui croient que parce que je m’oppose à l’OMS et aux mesures covidiennes, je devrais adorer Trump. Absolument pas. Cela n’a rien à voir.

J’observe ce raz de marée depuis déjà quelques années, mais avec la COVID-19 tout vient subitement de s’éclaircir.

C’est justement ça le grand changement qui s’est opéré depuis 2012. (Pas cette histoire de fin du monde de Maya.)

Il n’y a plus de Jésus sur la montagne, de Moise qui sépare les eaux, de Mahomet qui fouette les troupes, c’est terminé ces époques du napoléonisme qu’on est prêt à suivre dans la mort.

Il n’y a plus de héros, de grand Timonier, de Super Chef, de Grand Leader, fini tout ça. C’est ce qui arrive quand un grand nombre de gens pensent par eux-mêmes au lieu de se laisser tartiner le cerveau une fois bien lavé.

Regarder vos ados, vous en faites ce que vous voulez d’eux ? Non monsieur. Ils sont la genèse de ce qui s’en vient. Même les bêlants vont finir par se rendre compte que tout le monde peut mentir et ment. Trudeau, Legault, mais aussi leurs opposants qui furent déjà au pouvoir ont menti et mentiront s’ils le reprennent, et même les nouveaux, encore tout humides, sortis du lave-linge social. Eux aussi vont vite apprendre à mentir. Auront-ils seulement le temps ?

LA PREMIÈRE VICTIME DE LA RÉVOLUTION DES MASSES : LA POLITIQUE !

La politique telle qu’elle existe présentement, la notion de partis va disparaître particulièrement aux États-Unis où il est absurde de diviser les 330 millions d’Américains en démocrates et en républicains, comme si le monde se divisait en deux.

Le monde se divise en de plus en plus de divisions. Quand Bouchard, s’inquiétant de savoir que les cibles de leurs stratégies publicitaires se multipliaient tout en se divisant – des millions de consommateurs de plus, mais dans des milliers de catégories différentes – il ne s’imaginait pas que cela continuerait et ne s’arrêterait plus.

Toutes les bulles vont éclater. Plus personne ne pourra tenir un discours de stratégie politique cohérent, commun à une masse suffisamment critique pour faire vivre un parti. Il y aura des dissensions et des dissensions et plus rien ne va coller.

On le voit en Europe avec 450 partis politiques juste en France et si avec cela ils sont capables d’élire un Macron qui s’ennuie du totalitarisme du petit Nap, alors la multiplication des partis n’est pas une solution. C’est à se demander si les Français ne sont pas nostalgiques des beaux jours de la Terreur. Ça ne durera pas.

Ce sera la fin des partis politiques. J’ai compris cela, mais je ne sais pas encore la forme qu’elle prendra. Je ne suis pas anarchiste, loin de là, mais elle n’est pas née du vide cette idée, alors il y aura de ça un peu, c’est inévitable. Les Révolutions c’est un peu ça aussi au début.

Mais ce n’est pas tout.

Les gens, même les bêlants n’y croiront plus, ils ne croiront plus en personne. Ils vont chercher à se faire représenter par quelqu’un qui pensent comme « moi » insisteront-ils… un par un ou presque. Trop de différences fondamentales et assumées vont faire sauter TOUS les modèles sociaux politiques et tout cela grâce à qui ?

À personne ! Pas de héros, cette fois, surtout pas de Lénine, de Napoléon, d’Hitler ou autre, car ce sera grâce à la « réseautification » individuelle des idées, accessibles à tous, éliminant les couches sociales. Tout le monde, même les plus pauvres, ont un téléphone intelligent et la technologie galope comme un cheval fou vers l’universalité des communications.

Annoncé en 2015, le projet Starlink consiste en une constellation de satellites devant fournir un accès mondial à Internet. Les premiers satellites de télécommunications opérationnels ont été lancés en 2019 pour une mise en service en 2020, leur nombre devant atteindre 12 000 exemplaires en orbite terrestre basse, voire beaucoup plus.

J’ai moi-même vu le lancement de 66 d’entre eux de mon condo floridien l’an dernier à Titusville, c’était magique.

La diabolisation d’internet, et de tout ce qui s’y rattache dont la 5G, est typique de gens qui ont une culture « paysanne » plus développée que scientifique.

Toutes les grandes arrivées technologiques ont toujours subi cette sorte d’hystérie superstitieuse incluant l’imprimerie de Gutenberg. L’Église ayant su qu’il avait imprimé une Bible fut consternée et paniqua au-delà de toute limite craignant que les chrétiens LISENT la Bible et découvrent qu’elle n’était qu’un ramassis de radotages pseudo spirituels stratégiques pour foutre la trouille à chacun. Elle avait bien raison de s’inquiéter, plus personne enfin, de moindrement cultivé et éduqué, ne croit plus en cela. Mais quand même ça été long l’éveil et il y a encore des brebis à la fois bêlantes et religieuses.

Le cinéma, la télévision, la radio même le rock and roll, les Beatles, ont provoqué leur part mondiale d’horreur dans les chaumières religieuses et conservatrices, car les gens de droite sont très souvent les plus RELIGIEUX, SUPERSTITIEUX ET PEUREUX et vraiment, ils ont peur de tout, des antennes, des émetteurs, des trainées blanches des avions, du fluor dans la pâte à dents, du cancer, de ci et de ça et même de l’avortement, etc. Sont fatigants.

Et bien sûr DIABOLISER INTERNET est dans la norme et ils utilisent Internet pour le faire, tout comme les écologistes qui sont les plus grands utilisateurs d’avions commerciaux pour faire leur job. Le monde n’est déjà plus ce qu’il était, mais ce n’est rien encore, attendez L’APRÈS-COVID

Nous verrons la calcification des « ismes » islamistes, écologistes, extrémistes, il deviendra de plus en plus difficile de regrouper les gens en grappes, sous une seule et même idéologie. Ce sera un raisin à la fois dorénavant, et la crise de la COVID pour ma plus grande joie risque d’en être la grande responsable. Cette saleté de merde aura donc été ce qu’il nous fallait pour faire sauter NOS VIEUX MODÈLES. TOUS !!!!

Plus rien n’est normal avec la COVID, CHACUN LE VOIT, mais ce normal ne sera plus jamais ce qu’il était. Il ne reviendra pas. La dernière fois que toutes les rues de Paris furent désertes à 21 heures, c’est à la veille de la Libération en août 1945.

Vous croyez que les Français vont endurer ce massacre bien longtemps ? Ils ont inventé la Résistance, alors ce n’est pas un petit mec napiste comme Macron qui va les impressionner.

Les gens vont devenir les 8 milliards qu’ils sont. Un grand coup va se donner pour que cette folie cesse. Ce sera une très grande et très belle Révolution, plus que mondiale, elle sera universelle. Ce sera la Révolution des Masses.

Gauchistes, ethnies de couleur, anarchistes, capitalistes, communistes, socialistes, financiers, propriétaires, itinérants, extrémistes de droite, insurgés, immigrés, artistes, ouvriers, professeurs, étudiants, TOUS vont se retrouver unis sans trop s’en rendre compte pour CHANGER LE MONDE comme jamais auparavant.

Vous pourrez dire à vos petits-enfants : J’y étais ! Ils sauront parce que c’est eux qui devront la gérer vers le plus bel avenir de l’Humanité.

Nous sommes au bord d’une formidable et grandiose Révolution. Je ne suis pas certain si elle se manifestera de la même façon partout. Dans un article précédent, je vous ai dit qu’elle serait à peu près du même modèle que celle de Mai 68, mais là aussi ce fut différent.

L’Europe a eu Cohn Bendit et nous Claude Charron, le petit frisé qui parlait du nez. Pas tout à fait la même catégorie. Dany le Rouge fut vraiment le « héros » de Mai 68. Le monde n’est plus le même depuis Mai 68, il ressemble au nôtre, car c’est là qu’il a commencé. De Gaule qui symbolisait à l’époque ce qu’il y avait de plus ancien, de plus dépassé, obsolète et ringard, n’y aura pas survécu et mourra en 70 entraînant un pan entier de l’histoire avec lui.

En Amérique, Mai 68 n’est certes pas passé inaperçu, mais le meurtre de Bob Kennedy en a détourné l’attention. Mais là aussi tout a changé.

Mais ça, c’était banal. Attendez voir la Révolution des Masses.

La Révolution sera sans aucun doute très radicale, probablement violente en certains endroits, sans doute les mêmes points névralgiques traditionnels soit New York, Los Angeles, Paris, Londres et de nouveaux joueurs en Asie avec Hong Kong et Taiwan qui pourraient sans doute vouloir régler ses comptes avec la Chine, sans parler du Tibet, mais c’est peu probable quoique… Ce sera une Révolution différente et massive donc pleine de surprises et de formidables rebondissements.

Bref, l’Ancien monde va s’écrouler. Jamais on ne pouvait en espérer autant. Quand j’ai écrit L’Ère Nouvelle (2015), je ressentais, mais je ne savais rien. Petits extraits :

« L’histoire, lorsqu’elle est dépouillée de la jubilation ostentatoire des Vainqueurs et du silence contrit des vaincus, est d’une importance extrême. Elle est le phare du passé sans lequel il est impossible de faire le point dans notre effort de naviguer adéquatement vers l’avenir.

Au Québec, on veut battre un gouvernement dès qu’il est élu, on est sarcastique, méfiant et cynique, et on ne croit personne. On a sans doute raison parce que les hommes politiques sont à notre image ; ils sont d’ici eux aussi.

Nous sommes capables dans un sondage de faire d’un parti le sauveur de la nation et dans le suivant de le considérer comme impotent et composé d’imbéciles. Cela trahit notre grande immaturité sociale et politique.

Nous avons détesté un premier ministre comme jamais, Jean Charest, mais nous l’avons porté au pouvoir trois fois de suite.

Oui, 2012 est la date charnière, mais rien n’est brusque, tout se fait en douceur, comme le glacier qui s’avance tranquillement et imperceptiblement, mais rognant tout sur son passage. Le nouvel ordre cosmique est présent, mais il se manifeste lentement dans la matière, et c’est irréversible.

Nous ne reviendrons plus jamais en arrière. C’est à nous maintenant d’habituer nos yeux à l’éclat de cette lumière qui fend les ténèbres.

Rien ne va modifier le vouloir d’un homme, il aura toujours le choix de suivre les insidieuses manœuvres de l’un ou l’appel à l’évolution de l’autre. Nous n’avons pas reçu la liberté de choix pour rien !

Cette liberté nous accompagne au cours de toute notre existence en tant qu’Esprit. Comme il est Éternel, autant s’habituer ! »

Voilà ce que j’écrivais en 2015 et tout cela fait maintenant plus de sens. Alors, je ne sais pas qui sont les prochains joueurs de cette joute universelle ni leurs adversaires et on s’en fout. Une grande Révolution s’en vient et, d’ici là, il faut serrer les dents et continuer de harceler les bêlants pour qu’ils changent de camp avant de se faire tondre jusque sous la peau, jusqu’au sang.

La politique, la religion, les médias traditionnels, l’économie, la finance, tout va être chamboulé, renversé, remanié, ce sera comme un grand coup de pied sur la marmite géante dans laquelle le monde cuit depuis toujours. ON VA CHANGER DE RECETTE.

Et la Nature fait toujours bien les choses. Les pires feux de forêt renouvellent celles-ci, des ruines s’élèvent toujours le renouveau, jamais rien n’est détruit, tout est repensé, refait autrement, car le Telos de l’univers est l’évolution.

Pas de violence, le moins possible. Il est temps que l’humanité soit à la hauteur de cette Ère nouvelle et règle ses plus gros problèmes sans couper des têtes et incendier tout ce qui se brûle. Cela pourrait même commencer aujourd’hui. Ou demain. Mais ça arrivera.

Alors, soyez attentifs. La Révolution des Masses s’en vient. Merci COVID-19, toi pestilence inventée, mensonge universel, espèce de salope et de traînée, tu auras au moins servi à ÇA !

Quant à nos leaders, ils auront contribué à générer suffisamment de colère, de tristesse, de dépit, de rage et de frustration que par leur faute et leur très grande faute, tous ces leaders élus ou pas de cette planète auront sans le vouloir contribuer à former sur NOTRE océan, la plus haute vague jamais observée sur cette planète !



Catégories :Métaphysique et paranormal

Mots-clés :, , , , , ,

8 réponses

  1. Ça vire un estomac avant de soupe, mais la digestion aura encore la meme direction à moins que je fasse un abus, ce qui ne sera pas le cas.
    Ainsi va la vie.

    Aimé par 1 personne

  2. Bien hâte de vivre ça. Enfin

    Aimé par 1 personne

  3. J’y crois et si j’y pense bien depuis toujours !

    Aimé par 1 personne

  4. Les gens sont méfiants. Cet article va trop loin pour eux. Je le ressens fort bien et c’est correct. Ils ont fait le même accueil à  » L’Ère Nouvelle ». Cela dit, dans ce livre tout comme dans cet article je dis que ce Monde nouveau quand tous les gens seront capables de penser par eux-mêmes. C’est donc bon signe !!!

    J’aime

  5. J’adore votre dernier paragraphe, tout se ressent.

    J’aime

  6. Un bon ménage en règle! Je ne peux qu’approuver ayant moi-même une écoeurantite aiguë de cette politique mensongère. Quand tu préfères annuler ton vote parce que tu ne «trust» plus personne, il est temps que ça change… bref, j’attends la suite! ^^

    J’aime

  7. Une chose est sûre, cette crise a révélé le danger de donner les pleins pouvoirs à des dirigeants sans vraiment consulter le peuple. Surtout quant les dirigeants en question change d’avis au 24hrs et semblent prendre des décisions cruciales en jouant à pile ou face. Il est certain que dans la dernière année on a pas vraiment vécu en démocratie. Je m’attends à ce que dans le futur il y ait des mécanismes pour freiner les pouvoirs de nos dirigeants. Les gens l’exigeront, surtout les gens qui possèdent des commerces. Même si Trump est un idiot il a d’un certain point de vue mis à jour la complicité des médias avec certains pouvoirs ou lobby. Les gens vont aller s’informer ailleurs que sur TVA. Les nouvelles risquent d’être plus critiques et moins flatteuses. Cette crise a aussi démontrer l’alliance des médias avec le gouvernement en place, l’absence d’esprit critique des médias.

    Aimé par 1 personne

  8. Ayant été journaliste toute ma vie, ayant été un clou rouillé dans le pied des politiciens ce constant de complaisance massive m’assomme. C’est l’aspect de cette tragédie qui m’inspire l’écœurement le plus absolu. J’ai perdu tout respect envers les politiciens il y a bien longtemps de cela, mais là je viens de perdre le respect pour TOUS mes anciens confrères et consœurs pour s’être ainsi couchées, au pied, la langue sortie en attente de la prochaine petite caresse sur la tête. C’est une honte mondiale qui me prend à la gorge.

    J’aime

Répondre à Jean-Louis Annuler la réponse

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :