Définir le Mal (article 1)

Crédit pour le montage graphique : Éric Dorion

Aucun homme ne choisit le mal pour le mal, il le confond seulement avec le bonheur, le bien qu’il cherche. Marie Shelley. Frankenstein ou le Prométhée moderne

Le Mal est essentiel au Bien sans lequel ce dernier n’existerait pas ou ne serait qu’une force faible, indolente, appelée à s’éteindre d’elle-même. Dès lors qu’est le Mal ? Est-ce la composante de notre animalité et de notre intelligence d’homo sapiens ? Est-ce le fruit toxique de terribles maladies mentales rendant l’humain monstrueux, tel Léopold Dion, le couple Bernardo-Homolka et Gilles de Rais ? Est-ce l’œuvre du Diable de presque toutes les religions ? Est-ce même la Volonté de Dieu ? Existe-t-il un Dieu du Mal et un Dieu du Bien en constante opposition comme certaines traditions ésotériques le proposent ? En quoi le Peuple Élu, les Juifs, joue-t-il un rôle précis à cet égard ? Toutes ces pistes seront explorées, toutes ces questions seront répondues, car dans cette danse infernale, je vais vous révéler une conclusion ahurissante sur la vraie nature du Mal et la vraie nature du Bien qui seraient en fait… autre chose.  

Pour faire suite à un ouvrage passé, Les religions c’est assez !, dans lequel je faisais valoir que nous pouvons parler et traiter de Dieu sans aucune religion à laquelle adhérer, ici je vous invite à une danse sulfureuse au cours de laquelle vous ferez faire connaissance avec le Mal absolu, pourquoi il existe et comment le combattre !

On dit souvent que les ténèbres sont l’absence de lumière et que celui qui vit dans le Mal vit dans l’absence du Bien et le fuit, comme d’autres fuient la lumière. Et si le Vrai Mal était celui qui ne fuit pas la Lumière, mais cherche plutôt à la détruire ? Une inquiétude sourde et profonde pourrait suivre ce questionnement particulièrement si la réponse indique que c’est le cas.

Pour l’exercice, imaginons qu’il existe dans un espace insondable un temps défini par son éternité et une réalité entièrement insaisissable à nos sens et notre conscience, une Source du Tout et qu’elle soit le Bien Ultime. Cela assimilé, rappelons-nous que…

…les lois d’équilibre s’appliquent en tout, même au Chaos.

Cela admis et reconnu autant par nos sens que par le savoir acquis d’une telle notion, est-il alors permis de penser que notre désir ultime et inconscient de revenir à la Source soit soumis à une Force adverse à vaincre au fil du temps, parce qu’essentielle à notre croissance et nous obligeant à confronter notre détermination d’atteindre cette Perfection ?

En abordant cette question, il faut être conscient que ce regard métaphysique est en parallèle avec celui que posent les observateurs scientifiques sur le comportement des énergies et de la matière dans leur grand collisionneur de hadrons à Genève ! Depuis l’avènement structurel et non plus théorique de la physique quantique, celle-ci et la métaphysique parviennent à danser ensemble sur une même musique sans trop se marcher sur les pieds et cela relève de la nouveauté, par rapport aux confrontations des siècles derniers!

Cette Force issue de la Source génère une lutte au point que le mot « Dieu » vient à l’esprit, mais très éloigné du monstre d’égocentrisme créé par les monothéistes, ce pitoyable querelleur qui ne songe qu’à tuer ou punir tous ceux qui ne se s’avachissent pas devant Lui ! Cette lutte se produirait contre une autre Force pouvant porter le nom de Mal Absolu au point que le mot Diable vient à l’esprit, mais très éloigné de ce bouc ridicule aux pieds fourchus qui s’en prend aux humains en les tentant, leur garantissant les feux de l’enfer éternel.

Je parle de lutte et de combat, mais ce concept est très éloigné également de ce duo de Lutteurs Célestes à la Satanique tenue, guerroyant contre un Archange à jupette mordorée. Il n’y a guère de folklore infantilisant au cœur de mon propos. Ce folklore peut amuser, détendre et faire fantasmer, mais soyons sérieux : cette lutte métaphysique du Bien et du Mal est similaire à celle physique du duo printemps-été qui alterne avec l’automne-hiver. Elle rappelle le lymphocyte qui combat l’intrus pathogène, le mouvement gyroscopique qui lutte contre la gravité, les forces centrifuges qui s’opposent aux forces centripètes. Cette lutte serait celle de l’eau qui éteint le feu qui ravage, celle de la chaleur du soleil qui réchauffe les mondes glacés, de la lumière du même astre qui chasse les ténèbres, de la matière et de l’antimatière, voire de la vie qui se bat contre la mort.

Et en révisant pour mieux les assimiler, tous ces mots qui m’ont été essentiels pour traduire cette pensée, que nous disent-ils : vaincre, confronter, combattre, s’opposer, lutter, chasser, éteindre, tous, notez-le, évoquent un combat, celui du Bien contre le Mal, mais aussi du Mal contre le Bien. Mais le véritable défi sera de déterminer si le Mal n’est que l’absence du Bien, comme le froid et les ténèbres sont l’absence de chaleur et de lumière ou, si ce sont bel et bien deux Forces vives, très énergisées qui s’opposent dans un Duel cosmique voulu, planifié et gagné d’avance, à moins qu’éternel, il ne soit !

Le Mal et… le mal

Pour y parvenir, il nous faudra expurger de l’équation du Mal, le simple mal, sa version soft, même si l’horreur n’a évidemment rien de soft ! Le Mal est beaucoup plus sérieux et conséquent que ce que nous imaginons lorsque nous pensons au mal. Et c’est là que la vraie question se pose.

Qui est en charge ?

Dès qu’il est question d’actes malsains, on peut corréler le mot mal à ces autres mots que sont la rage, la haine, l’agressivité, la violence, voire la violence gratuite. Mais il faudra déterminer avec un fondement solide, une preuve éclatante et un argumentaire à toute épreuve, qui de l’Esprit, de la conscience de l’homo sapiens OU celle de l’homme-singe, l’hominidé, est en charge lors de la commission de tous ces gestes horribles par l’homme. Car il semble bien admis que les animaux sont incapables de commettre le mal, même quand ils sont capables des gestes les plus horribles. En d’autres termes, quand un tigre du Bengale saute brusquement à la gorge d’un petit indien imprudent de 7 ans, ce n’est pas le mal qui se déploie, tel que lorsqu’un Léopold Dion agresse, viole et tue un enfant du même âge.

L’animalité au cœur de notre premier questionnement

Un nombre élevé de gens commettent des crimes qui sont une manifestation immonde du mal, car ils causent le mal et génèrent le mal, mais sont-ils le Mal ? Vous me voyez venir. Quelle différence y a-t-il entre un prédateur animal de la jungle indienne et un prédateur humain d’une ville ou d’un village ? L’un est abattu sur-le-champ, l’autre aura son procès, son avocat, ses chances et ses appels.

Je ne vais pas répondre à cela hâtivement parce qu’avant de le faire, il faudra déterminer l’existence ou pas d’une force personnalisée sous la forme du Diable de nos croyances, voire d’un Dieu du Mal, si au départ nous reconnaissons un Dieu du Bien ! Et il m’est d’avis que vous ne serez pas déçu. Mais n’allons pas trop nous précipiter dans l’antre sulfureux, réel ou pas, de nos traditions et commençons sagement par le commencement.

____________________________________________________________________________________________________________________

Les Divergents

Certains groupes et personnages ont osé troubler l’ordre établi de leur époque par des théories hautement suspectes aux yeux du plus grand nombre. Leurs messages rejetés, occultés ou ridiculisés – revivent aujourd’hui dans ce livre. Découvrez des êtres d’exception qui ont bousculé les idées reçues pour dévoiler leur vérité. Lire la suite…

Disponible en librairies, en bibliothèques ou peut être commandé chez l’éditeur ou Amazon.



Catégories :Le Mal

Mots-clés :, , , , , , , , ,

25 réponses

  1. Bonjour M. Casault, j’ai toujours dit que l’animal le plus dangereux sur terre était l’être humain. Merci pour cette lecture et hâte de lire la suite. Bien à Vous.

    Aimé par 2 personnes

  2. Bonjour M. Casault, depuis fort longtemps que je me pose la question du POURQUOI du mal qui est la depuis la nuit des temps et qui nous accompagne sans cesse. Bien beau la phrase qui dit: l’obscurité est l’absence de lumière, n’empêche que c’est la en force. Si vous pouvez justement m’éclairer la-dessus, (mon clavier ne mets pas certains accents, bon) ça sera avec vous un beau voyage que je suis vraiment prête a faire.

    Aimé par 1 personne

    • Joanne, je couvre énormément d’aspects du Mal tu vas trouver ta réponse quelque part.

      Aimé par 1 personne

    • Est-ce que M Bel est toujours associé à cette notion de mal? Peut-on naître sans âme comme certains le prétendent? En fait, y a t il une force qui pousse à tuer ou juste un dérèglement mental dû à l’éducation et autres conditions de vie malsaine ici? Priver les gens de leur liberté d’expression, mentir, user de la force, de la publicité, de certains moyens technologiques pour pervertir l’être humain et tenter de lui faire faire ce qu’on veut qu’il fasse, est-ce mal ou cela fait partie d’un plus grand plan? Les sociétés les plus ouvertes sexuellement dites primitives ( aucune moderne) sont les plus pacifiques. Donc, est-ce innée ou appris collectivement? Est-ce plutôt notre mode de vie qui n’est pas sain et trop loin de notre essence humaine et divine qui fait en sorte que tôt ou tard on pète un plombs? On sent que le but de certains groupe est de contrôler l’être humain que ce soit avec mk ultra ou autre. Idéalement lui faire faire ce qu’on veut quand on veut. Est-ce possible, si oui, pourquoi? Y a t il qq chose dans certains individus qui les pousse à vouloir un pouvoir illusoire, ou bien sont-ils encouragés par une force obscure extérieure? Si oui, qui est-elle et comment l’éliminer?

      Aimé par 1 personne

  3. Il y a beaucoup de choses de caché dans cet univers. Il me semble de ne pas savoir d’où on vient me semble illogique. Quelqun sait quelque chose à quelque part. Avec tous ces pyramides intacte. Les descendances sont toujours vivant soit sur terre ou une autre planète. Nous sommes des esclaves déguisé. Les gens ne veulent pas se réveiller…

    J’aime

  4. Cela est captivant,merci de le partager,j ai tout simplement hate au prochain.Depuis tout petit je me suis posé des question sur le mal,étant catho de par mes parents j ai eu le diable au cul une partie de ma vie,heureusement j ai évolué avec mes recherches sur les différent aspect de la vie.

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour, M. Casault, j’ai longuement réfléchi à la présence du bien et du mal en nous. J’en suis venu à la conclusion que Dieu est le bien et le mal. Dieu ne peut pas détruire sa création sans se détruire lui-même. Quand je parle de Dieu, je parle de la force qui nous anime tous. Merci

    Aimé par 1 personne

  6. Très belle lecture ,le bien ,le mal on ne pas dire une chose est bien et l’autre est mal il y à un équilibre dans les deux c’est une perception que l’humain à ont à associer ses mots à ce qui peut êtres et peut-être que je me trompe aussi

    Aimé par 1 personne

  7. Ce qui est perçu bien pour un, peux être perçu mal pour un autre…… Ma vision est que ces deux aspects ne sont que des expériences vécus ici-bas. Et ce même si parfois certaines images me donne froid dans le dos. Peut-être y donnons-nous notre accord inconsciemment ! Hâte de lire la suite, j’y trouverais certainement matière à réflexion.

    Aimé par 1 personne

  8. Tres intéressant puisqu’il y a tout et son contraire cela va nous mettre sur la piste d’une réflexion profonde pour la suite et bien hâte de voir où cela va me conduire . Merci.

    Aimé par 1 personne

  9. Des neuroscientifiques ont déterminé, par analyses des cerveaux CDE plusieurs criminels, que leur animalité était relié à un pattern similaire de leur cerveaux. Tout comme la dépression peut être mesurée par analyse des cerveaux. Le mal est donc engendré par l’homme mais vraiment à cause de la structure de leur cerveaux. C »est donc une maladie, plus physique que psychologique.

    Aimé par 1 personne

  10. Comme le bon vin vos écrits après toutes ces années se bonifient.Beaucoup de sagesse dans votre travail et un grand respect de le partager ici même si je souhaite un jour me le procurer en livre. Merci encore pour ce cadeau et longue vie à vos projets futurs Jean. P.S j.ai beaucoup apprécié le lien entre physique quantique et métaphysique. Tout porte à croire que cette voie semble très intéressante.

    Aimé par 1 personne

  11. Je crois surtout que la physique quantique est ce qui s’en rapproche le plus, ils sont donc dans la bonne voie, mais évidemment c’est une discipline très hermétique et inaccessible à moins de l’étudier depuis des années alors disons que pour le moment ce n’est pas très vendeur comme méthode. je me suis efforcé par des analogies simples d’en faciliter la compréhension je vais continuer en ce sens.

    J’aime

  12. Les études dont je fais référence concernent des sujets vivants. L’activité électrique du cerveau n’est pas la même pour les cerveaux de psychopathe et aussi pour ceux qui souffrent de dépression. On y voit clairement un pattern bien différent des humains ordinaires.

    J’aime

    • Oui je sais tout cela mais avoir un pattern différent est mesurable lorsque comparé à un même stimuli ce qui ne signifie rien si on ne sait pas ce que le pattern indique. Le cerveau est l’organe le plus complexe de tout le corps humain et le moins connu. Par rapport au coeur, par exemple on peut dire que le ratio est de 1000 pour un au niveau du savoir. Récemment on a déclaré que finalement cette histoire de donner à chacun des hémisphères une fonction spécifique ne tiendrait plus la route après 100 ans. Et demain on va nous dire autre chose. Tu liras aussi dans La mort n,est que Masque temporaire, que des gens ( et ca n’a rien d’un canular) ont vécu des vies normales et se sont plaints un jour de douleurs à la tête. Ils n’avaient pas de cerveau ! Je ne niaise pas.

      Aimé par 1 personne

Répondre à Petit singe Annuler la réponse

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :