Il est un monde où le paranormal paraît normal : le mien !

(Photo Jean Casault)

Étant tombé dedans très jeune et n’ayant pas non plus été envahi par d’incessantes manifestations, mais plutôt ponctuelles et en synchronicité parfaite avec mes besoins du moment, le paranormal (j’inclus les phénomènes ufologiques pour faire court) me paraît normal.

Je ne gobe pas tout, dans le sens que si j’effectue une enquête, je dois toujours garder à l’esprit qu’il puisse s’agir d’une mauvaise interprétation d’un phénomène connu, voire d’une exagération, voulue ou non, ou d’un canular, plus rare mais existant. Cependant, dans l’ensemble et pour avoir vécu des manifestations très spectaculaires moi-même, les ayant étudiées avec toute l’objectivité qu’une rétention de subjectivité l’autorise, je n’ai d’autre choix que de reconnaître presque froidement que cette réalité tridimensionnelle dans laquelle nous évoluons est illusoire et temporaire. Nous la percevons comme lourde et elle nous paraît floue comme si nous étions des plongeurs dans une eau boueuse. Il semble bien que nous soyons immergés dans ce monde physique pour atteindre une sorte de rédemption.

Dans mon monde, je vois et vis la même chose que vous tous. Je ne parcours pas le monde à la recherche de mystères et de créatures magiques. Je demeure dans un condo, j’ai un véhicule, je fais l’épicerie avec ma femme qui ne cesse d’enlever des trucs qu’elle dit inutiles de mon panier et je nage mon 20 à 40 minutes par jour et l’hiver, je vais en Floride pour faire ça dans l’eau salée. C’est ma vie d’humain ça.

J’ai presque toujours fait de la radio d’actualité, gagné pas mal de sous, fait des bêtises que je n’ai pas toutes regrettées et mon enfance ne mérite pas un très long chapitre de bio.

Mais ça, ce n’est pas moi

Bien avant d’échouer sur cette planète par un mois de printemps de l’année sainte qu’était 1950, j’étais, et je le suis encore, un Esprit. J’ai vu le jour dans cette condition il doit y avoir un assez grand nombre de siècles parce que j’ai trop de réminiscences de vies très anciennes pour que cela date d’avant-hier. En tant qu’Esprit, je suis éternel, donc immortel et j’ai un agenda, un but, une mission, un projet, et pour y parvenir, je choisis avec grand soin et avec l’aide de comparses, le type d’être que je dois devenir, avec son destin, ses errances, ses hésitations, ses avancées, ses reculs, ses succès, ses échecs. Humain, inconscient de mon Moi, c’est fabuleusement difficile, complexe, parfois décourageant et il m’est arrivé d’abandonner et de me foutre en l’air devant l’exigence de certaines vies.

Mais plus maintenant. J’ai un assez bon bagage, un vécu qui s’étale dans le temps et qui me sert de marqueur dans cette vie-ci. Et je vous le dis, ce que vous appelez « paranormal » ou « métaphysique » ou parfois avec les lèvres un peu pincées « ésotérisme » n’est rien d’autre qu’une série de très pâles reflets de l’Autre côté du Miroir.

Dans cet autre Monde qu’est le mien, la vie et la mort se confondent parfois. Il est des morts autrement plus vivants que certains vivants. Ils reviennent, parfois auprès des sensitifs qu’ils reconnaissent et là, font tout un cirque parce que ça les amuse, mais aussi parce qu’ils sont très heureux d’être parfois vus et entendus.

Si vous avez 60 ans et plus et que vous n’avez jamais, mais au grand jamais vécu la moindre petite chose de ce genre, alors moi non plus je n’ai jamais sauté en parachute, je n’ai jamais dressé un lion et je n’ai jamais piloté une navette spatiale. On ne peut pas tout faire ni tout avoir dans une seule vie. C’est pour cela qu’on en a des tonnes ! Vous n’êtes pas un sensitif (médium comme on disait avant au 19e). Et puis ? Ce n’est juste pas votre truc dans cette vie, c’est tout. Avant ? Dans une autre vie ? Possible ou dans une prochaine, je ne sais pas moi, je ne suis pas votre Maman spirituelle. Une fois mort si vous décidez que dans votre prochaine vie vous serez un sensitif ultra-lucide alors mettez-le dans votre Liste de retour. Moi, j’ai d’autres plans.

Toute ma vie j’ai enquêté, travaillé ou seulement rencontré des sensitifs, des expérienceurs, des témoins qui, par leur récit, défont le petit monde plate et terne qu’est le nôtre et ça continue actuellement avec ces auteurs et auteures de la Collection Ufologie Profonde. Ces gens, quand vous contemplez leur vécu d’un regard, sont les Vivants de l’Impossible. Les grands brûlés de la Science. Ils sont merveilleux, magnifiques comme des oiseaux du paradis aux ailes irisées parcourant avec un sillage de feu un monde gris et morose qu’ils égaient juste par le plaisir qu’on éprouve à l’idée que c’est ça notre Véritable Réalité.

Alors, si vous trouvez ça trop dur de vivre cette poufiasse d’existence, sachez que vous l’avez choisie. Vous avez eu les yeux plus grands que la panse croyant vous en tirer comme ça ? Hé ben non, faut finir le boulot. C’est pas jojo s’incarner mon ami(e). C’est un contrat avec l’univers alors respecte-le, mords-toi les doigts, crie, pleure, mais ne lâche pas. Une fois ton bordel terminé pour de bon, tu t’offriras des vacances sur un monde paisible fait de mers bleues, de plages blanches pleines de chats (???) avec trois soleils pour que ça ne finisse jamais. Pour les chats, ça m’a été imposé, sans doute par un autre Esprit maniaque de ces petites bêtes !

Quant à toi qui ne crois en rien de tout ça, dis-toi que ça n’a aucune espèce d’importance parce que ce texte ne s’adresse pas à toi, alors oublie-le. Il s’adresse aux miens qui savent, mais qui doutent ou oublient parfois, qui Ils sont vraiment. Hé loubards, relevez-vous, vous savez qui vous êtes alors behave ! On nous regarde là !

__________________________________________________________________________________________________________________

Révélations spectaculaires sur les Faits Maudits 

Jean Casault note très tôt sur le terrain que des témoins rapportent parfois des évènements qui « ne font aucun sens » et que les autres ufologues négligent, ne voulant pas se ridiculiser. Un vaisseau de près de 300 pieds au-dessus d’une autoroute alors que personne ne s’arrête par exemple. Le témoin en a fumé du bon !!! Ou alors… Et c’est dans cet esprit que Jean casault a découvert, comme certaines autres d’ailleurs dont Jenny Randles et Budd Hopkins, que ces mystérieux ovnis peuvent parfois n’être visibles que dans certaines circonstances et que pour certaines personnes. Accrochez-vous, on vous emmène plus loin que tout autre !!!

Les Éditions Québec-Livres 2015. Disponible en librairies, en bibliothèques ou peut être commandé chez l’éditeur ou Amazon.



Catégories :Métaphysique et paranormal

Mots-clés :, , , , , , , ,

3 réponses

  1. Très intéressant commentaire.La Vie et la mort est autant relié que le Ying-Yang. Mais parfois je réflexionne;) sur l’Autre-Coté et je me demande pourquoi la plupart du temps les (NDE) n’ont conscience que de leur entourage proche? Je m.explique: Les anciens Einsatsgruppen nazis qui ont remplis pas mal de fossés avec des juifs par milliers … que peuvent être leur agenda dans cette dimension…et les victimes juives par millions…et tous ceux qui ont fait du barbarisme leur mission…les suicidés etc…Et pourquoi n.y a t.il pas de rencontre extra-terrestre dans l’Au-Delà ,du moins de rapporté, je souris 😉 Disons qu.il y a beaucoup de lacunes selon moi… Qu’en pensez-vous….J’erre? 😉 Merci Jean

    J’aime

    • Trop de questions humaines pour des réponses qui ne le seront jamais, trop de parallèles avec un monde qui n’a rien à voir avec le nôtre. Alors oui c’est de l’errance !

      Aimé par 1 personne

    • Dans le livre ovnis et conscience par exemple (premier chapitre) et dernier chapitre (avec l’ahayusca) il y a des rencontres extraterrestres, je cite de mémoire cette jeune femme pour qui un portail s’est ouvert sur une plage je crois ou elle rencontre une créature « qui prend forme humaine pour ne pas l’effrayer)
      Je vous conseille aussi le « métaphysicon » de jean pierre Petit qui explique de façon très carrée l’existence de ce monde parallèle (application des nombres complexes a l’espace de Charles Hermitte)

      J’aime

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :